stimulation mentale

Mon chien s’ennuie : À L’AIDE!

L’importance de la stimulation mentale chez le chien

Tout d’abord, je ne suis pas une professionnelle du milieu canin, simplement une passionnée des chiens, de leur comportement et de leur éducation, depuis environ 2 ans. Je suis constamment à la recherche d’idées pour améliorer ma relation avec mon poilu et mieux comprendre sa communication.

Quand mon chien avait environ 2 ans, je trouvais qu’il jappait beaucoup et sans raisons, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il n’y avait ni oiseau, ni chat, aucun bruit, même pas une mouche…et il continuait d’aboyer. À 23h le soir, lorsqu’il sortait pour ses derniers besoins avant la nuit, j’avais si peur qu’il dérange les voisins, surtout l’été. Son jappement à l’intérieur était plutôt aigu, comme s’il voulait avoir mon attention. Je dois avouer que j’ai tenté de différentes manières de faire taire ces aboiements. Et probablement pas d’une façon adéquate et efficace, car sans m’en rendre compte, je renforçais ce comportement indésirable. Bref, après quelque temps, étant irritée, j’ai décidé de consulter une éducatrice canine qui était aussi une ancienne collègue de travail. Elle s’est déplacée chez moi, nous avons discuté et elle m’a demandée de décrire les activités de mon chien pendant une journée type.

En toute honnêteté, je lui répondis que durant la semaine, avec le travail, le souper, les lunchs et la routine du soir, j’avais un peu moins de temps que la fin de semaine. Alors souvent ça se résumait à une marche de 30-45 minutes, et l’été un peu plus longtemps. La fin de semaine, une plus grande marche, avec un peu de temps à l’extérieur. Nous avons jasé environ une vingtaine de minutes. Son hypothèse : mon chien s’ennuyait et n’était pas assez stimulé. Il trouve donc une façon de se désennuyer lui même, et dans son cas, c’était de s’exprimer et de communiquer! Ce qui était plutôt énervant pour moi, et sûrement pour les voisins qui devaient endurer sa belle voix. Elle me parla donc d’activités mentales que mon chien pourrait faire, ce qui contribuerait à diminuer les problèmes nommés. Plusieurs personnes croient à tort qu’un chien n’a besoin que d’une simple marche par jour et d’un peu de temps dans le jardin.  Erreur!

Depuis que j’ai mis en pratique ces activités du volet »stimulation mentale », les comportements de mon chien se sont considérablement améliorés.

La plupart de ces activités requièrent notre implication, mais celles-ci peuvent occuper le chien seul pendant un long moment.  Pour vous inspirer, voici quelques idées assez simples pour stimuler votre chien intellectuellement :

  • Vous pouvez donnez le repas de votre chien dans une balle munie d’un petit trou que votre chien devra pousser avec son museau afin de faire tomber ses croquettes. Votre chien mangera moins vite, et en plus il s’amusera et travaillera pour gagner son repas. Vous pouvez aussi utiliser une bouteille de liqueur ou encore un pot avec un couvercle, faire quelques trous et y insérer les croquettes, ce fera le même effet qu’avec la balle.
  • Si vous avez un Kong à la maison, faites tremper quelques croquettes dans l’eau bouillante pendant plusieurs minutes, pour en faire une pâte. Vider le surplus d’eau, et garnir le Kong de cette pâte. Moi j’ajoute quelques petits morceaux de fruits, un peu de beurre d’arachide naturel, purée de citrouille, etc., et ensuite je le mets au congélateur. Mon chien passe un bon 30 minutes à licher le Kong pour tout manger l’intérieur. Vous pouvez aussi attacher le Kong à un arbre avec une corde qui pend, si votre chien est un expert! Le plaisir durera encore plus longtemps.
  • Prendre des guenilles ou débarbouillettes, cacher des croquettes à l’intérieur et les replier. Le chien devra travailler pour trouver les croquettes cachées.
  • Créer un tapis d’enrichissement appelé »Snuffle Mat ». J’en ai créé un très grand avec du matériel acheté dans une boutique de tissus et un tapis que j’ai acheté dans une quincaillerie. Je lui cache ses croquettes et son odorat est très sollicité pour les retrouver.
  • L’été, quand la pelouse est longue, profitez-en pour lancer ses croquettes dans la pelouse. Il mange moins vite et travaille encore pour gagner son repas.
  • L’été, prendre un gros bol et le remplir d’eau, y insérer son jeu ou sa gâterie préférée, mettre ce bol au congélateur et lorsqu’il est bien gelé, le donner à votre chien dehors; des heures de plaisir à gruger le bloc de glace!
  • Lui apprendre des tours, pratiquer le reste, assis, couche, donne la patte ou encore d’autres trucs plus rigolos, ou tout simplement pratiquer le focus et le récompenser quand le chien vous regarde.
  • Prendre un moule à muffin, dissimuler des croquettes dans chacun des moules, et mettre des balles par-dessus pour cacher les trous. Votre chien devra enlever chaque balle pour manger les croquettes.
  • Cacher des croquettes un peu partout dans la maison et guider votre chien afin qu’il les retrouve.

Il existe plusieurs sites web avec des jeux que l’on peut fabriquer pour notre chien et ce, avec très peu de matériel ou même aucun! Il suffit d’avoir un peu de temps, de créativité et d’imagination. Par contre, pour un bon équilibre, il est essentiel que votre chien puisse bénéficier d’exercice physique en combinaison avec une bonne stimulation intellectuelle.

Après une journée bien occupée où votre chien a travaillé, réfléchi, s’est amusé et a appris, il peut être très satisfaisant de le voir dormir sur son coussin. C’est votre chien et vous qui en bénéficierez! Après tout, on dit qu’un chien qui dort est un chien heureux..ZZzzz….

Vous avez envie de suivre des cours stimulants pour votre chien (agilité, détection d’odeurs, etc.) dans le confort de votre foyer? Visitez le site de nos amis : http://www.demaindemaitreacademie.ca/ qui offrent maintenant des séminaires et cours en ligne!

Article rédigé par Julie Poitras et révisé par Joëlle Beauséjour pour Les chiens Togo